« 51 % des salariés déclarent connaître peu de stress au travail », selon des chiffres issus d’une étude du cabinet de conseil Stimulus, datant 2017. Pas besoin de vous le dire, c’est loin d’être le cas de tous. Krow vous apporte une solution, la sophrologie, une sorte d’échauffement pour éviter de se blesser en période de stress.

Il faut savoir que l’on peut agir sur son bien être insiste Isabelle Auvray, sophrologue à Ecully. Elle définit son travail comme « une prise de conscience entre le physique et le mental » . L’idée c’est d’apprendre aux gens des gestes, des mouvements pour se relaxer. Le cadre n’est pas important, l’idée c’est « une rencontre avec soi ».

« On a besoin de rien, juste de son corps »

Les clients d’Isabelle Auvray, sophrologue depuis 10 ans, peuvent être très jeunes, et oui, les premiers examens sont souvent compliqués pour tous. « C’est principalement du trouble attention, anxiété de performance au travail ». « L’idée s’est de se projeter de manière positive dans des situations anxiogènes ». Avoir les clés pour gérer les moments difficiles, se réguler physiquement, ne pas laisser l’émotionnel prendre le pas.

« On ne force pas les choses »

Les techniques sont douces. Pas question de diriger la personne, de l’inciter comme dans une psychothérapie », Ce n’est pas de l’hypnose insiste Isabelle Auvray, « on ne pousse pas la personne dans ses retranchements, « si l’on repérer des choses on peut orienter vers un psychologue ». Comme dans une thérapie, un objectif est posé et les séances vont rarement plus loin. « Si je vois que la personne ne s’entraîne pas ca ne sert à rien de continuer, elle reviendra plus tard si elle en a besoin ».

Selon le baromètre santé des pages jaunes

3 minutes devant toi? essaie cette séance de respiration avec nous. Si ca ne t’aide pas, direction l’article de Mickael Touré, gérer son stress.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *