Harry Potter, poudlard

Vous ne vous sentez pas épanouis dans votre cursus ? Pas de panique ! Des formations quelque peu exotiques vous accueilleront à bras ouverts, à condition d’avoir deux ou trois super-pouvoirs. Top 10 concocté par nos soins…

Ras la casquette de votre bahut gangrené ? Vous rêvassez, façon Bovary, d’une autre vie ? Sachez que les reconversions fantaisistes sont possibles (du moins dans nos têtes, hein). KROW by ISCPA a scruté les deux hémisphères de la planète pop-culture pour vous dénicher la crème des formations trépidantes… Que vous soyez collégien, lycéen ou étudiant, il y a de quoi satisfaire tout un chacun !

10. L’Académie des Arts invisibles, la satanique

Yes ! Votre dévotion à Satan va enfin servir ; à condition d’avoir un peu de sang de sorcier dans les veines (mais bon c’est un détail). Une fois le Livre de la Bête signé, vous risquez d’être conviés à rejoindre les rangs de l’Académie des Arts invisibles. En plus d’assister à des cours pointus sur les incantations, sorts, et magie noire, vous allez sûrement croiser la célébrissime Sabrina et ses nébuleux partenaires. Or, les plus sages d’entre vous risquent de ne pas s’y épanouir. Entre orgies, trahisons, meurtres et tout le tralala, certains préfèrent faire l’impasse.

9. East High, l’excessive

Alors là, nous abordons le cursus artistique le plus EXCESSIF de nos voisins transatlantiques. À East High (a.k.a. l’école d’High School Musical), tout, mais absolument tout, est sujet à une petite comptine ou chorégraphie improvisée. Ce qui peut mettre de l’ambiance ponctuellement, certes. Mais, vous voyez-vous pondre un foxtrot inopiné avant un examen blanc ? Bref, les artistes purs et durs s’y épanouiront sans aucun doute ; les autres, échauffez-vous pour des journées on ne peut plus intensives.

8. Shuriken School, la cousu-main

Pour ceux qui ont le générique en tête, vous avez eu une enfance joyeuse… Shuriken School est, you guessed it, une école de ninjas (et pas des moindres). Elle et l’école Katana se disputent le titre de meilleure école du Japon ; et au vu du programme, ce n’est pas si surprenant… Quand on voit que ses étudiants mettent K.O. à coups de règle en plastique et de jets de gomme, on se demande ce que ça va donner avec du matériel pro.

7. Alféa, la (hyper) girly

Rigolez, rigolez, mais Alféa est THE établissement pour les fées en devenir. La preuve ! Nos cinq copines du Winx Club en sont diplômées. Il est inutile de préciser qu’elles ont sauvé le monde pas mal de fois ; en plus d’être les fées les plus puissantes de ce plan dimensionnel. Puis, les débouchés sont savoureux. Une fois l’Enchantix obtenu, les jeunes fées obtiennent le titre de “Fée Gardienne” – des sortes de super-héros planétaires.

6. L’Académie de Duel, la cartajouphiliste (oui ça existe)

Il y a des personnes rares qui ne se rêvaient pas champion d’arène Pokémon, mais duelliste Yu-Gi-Oh professionnel ! Pour ceux qui ragent devant une bataille corse, on vous conseille l’Académie de Duel, sait-on jamais, votre talent au Kem’s se manifestera ailleurs. Seul bémol : les étudiants sont rangés selon leur niveau dans les duels… Bonjour la méritocratie.

5. Monstres Université, la vilaine

Au cas où vous êtes vraiment (VRAIMENT) laid, Monstres Université est un cursus conçu sur mesure pour vous. Seul prérequis à l’entrée : ressembler à un cyclope poilu, multimembré et malodorant. Si vous cochez l’ensemble des cases, vous serez instruits par le gratin des “Terreurs ; dont la terrible Dean Hardscrabble, doyenne de l’école. Ne vous méprenez pas : ces seuls cursus ne sont pas prédestinés qu’aux Terreurs d’élite, mais aussi aux constructeurs de portes (parmi tant d’autres).

4. Institut Xavier, la tolérante

Là on attaque la crème de la crème ! Imaginez : vous vous réveillez un matin, et vous avez des lames de métal à la place des ongles… Pas de panique ! Ce n’est que votre gêne mutant qui se manifeste ; et pas un aléa bizarre de la puberté. En plus de prôner les variables bizarroïdes du super-pouvoir, l’Institut Xavier vous apprend à maîtriser toute cette nouveauté. Seul bémol (et pas des moindres) : l’école se fait attaquer un peu trop régulièrement.

3. UA, plus pro tu meurs

Parce qu’intégrer les Avengers façon freelance n’est carrément pas une solution d’avenir, des cursus germent pour promouvoir la formation de jeunes pousses super-héroïques. Autant dire que l’UA, de Boku no Hero Academia, domine la concurrence : meilleure école nippone, un taux d’employabilité très (TRÈS) haut, une formation pratique et théorique aux petits oignons… Bref, c’est l’Institut Xavier… mais en mieux !

2. Académie Jedi, l’extra-stellaire

Que croyez-vous ? Nous ne devenons pas Jedi du jour au lendemain, hein ? Toutes les jeunes pousses et Padawans passent par l’Académie Jedi, basée sur la planète Coruscant. Au programme : petits topos sur la Force et l’art fin du sabre laser (obviously)… Et ce, sans mentionner les nombreuses opportunités de stage qui ponctueront votre parcours… Mais bon, la mode du moment – impulsée par notre cher Anakin – c’est le côté obscur de la force. Peut-être pas le meilleur plan du moment…

1. Poudlard (franchement vous vous attendiez à qui d’autre ?)

La meilleure (indiscutablement). Qui n’a jamais rêvé de recevoir une lettre de Dumbledore le jour de son dixième anniversaire ? Malheureusement, une fois les 17 piges dépassées, les perspectives d’intégration sont plutôt nulles, voire qui frôlent la nullité pure et dure. Admettons que vous êtes encore dans cette tranche d’âge : vous pourriez peut-être devenir auror

Arthur BRENAC

À lire aussi :
– 5 films autour des métiers judiciaires
– Les patrons que vous n’aimeriez (vraiment) pas avoir

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *