De plus en plus prisée par les étudiants, l’alternance semble être le compromis parfait pour eux. Mais est-ce vraiment le meilleur choix ? KROW by ISCPA a pesé le pour et le contre.

On en parle souvent comme la formation la plus efficace. L’alternance permet en effet de bénéficier d’un contrat de travail tout en continuant à se former. Pourtant, est-ce vraiment la solution miracle ? Deux anciens alternants, Maxime et Olivier nous livrent leur ressenti. 

Oui, l’alternance est une solution avantageuse

Aujourd’hui, ils sont presque 450 000 à avoir opté pour cette solution. Plus qu’un simple statut, l’alternance offre des perspectives très intéressantes à l’étudiant :

évolution du nombre de contrat en alternance ©ministère du travail et de l’emploi

1 – Avoir un salaire : cela semble être un argument facile. Et pourtant, pour de nombreux étudiants, l’alternance est une manière d’éviter de prendre un job étudiant comme nous l’apprend Maxime B, commercial poids lourds pour l’entreprise IVECO : « Avant l’alternance, je cumulais les petits boulots étudiants. J’ai surtout travaillé dans les drives. Après une journée de cours, ce n’est pas facile et la fatigue cumulée est vraiment dure à vivre. » Or, être alternant, c’est avoir la certitude d’être payé à un certain pourcentage du SMIC, selon son âge.

2 – Acquérir de l’expérience : autre évidence, cela permet à l’alternant de se former directement au travail auquel il aspire. L’alternant sera régulièrement dans l’entreprise et pourra directement retranscrire ce qu’il a vu en cours. Selon Olivier P, agent immobilier, c’est le plus gros avantage : « Tu n’as pas à prouver tes compétences sur un bout de papier, là tu apprends en faisant et tu prouves en apprenant. C’est très positif comme manière de voir le travail. »

Les avantages de l’alternance, c’est ici :

3 –L’employabilité : l’alternance est un très bon moyen de trouver un travail directement après la sortie des études. Aujourd’hui, 7 alternants sur 10 décrochent un emploi moins de sept mois après leur diplôme. Une preuve que l’alternance est un super moyen de trouver rapidement du travail.

4 – Les frais d’inscription sont pris en charge : énorme avantage également, l’alternance permet, au prix d’une l’école, d’être pris en charge par l’entreprise. Ainsi, une école privée à plusieurs milliers d’euros n’obligera pas l’étudiant à effectuer un prêt étudiant ou à solliciter ses parents. Pour Maxime, c’est un avantage considérable : «Je n’aurais jamais pu rentrer dans ma formation (licence professionnelle de marketing) sans cela. L’année était beaucoup trop coûteuse, financièrement c’était juste impossible.»

Pas toujours une solution miracle 

1— Trouver son alternance est un vrai chemin de croix : bien sûr, c’est l’obstacle numéro un. Avant d’être en alternance… il faut la trouver. Au vu de la demande, il faut s’y prendre très tôt et beaucoup prospecter pour trouver son entreprise. C’est ce que nous confie Olivier : «J’ai beaucoup cherché, pendant des mois et des mois. J’ai eu beaucoup de fausses joies également. Des moments où je partais confiant pour un entretien et je revenais effondré, mais c’est aussi cela le monde du travail.»

2 — Très vite assimiler et savoir vite retranscrire :l’alternance demande aussi une certaine dose d’adaptabilité. En effet, il faut savoir vite appliquer tous les aspects théoriques appris en cours. Pour certains, cela peut être une vraie difficulté de s’imprégner d’une idée, d’une manière de faire, et de l’appliquer directement.

3 — Bye bye le statut d’étudiant: être alternant, c’est dire au revoir au statut d’étudiant et opter pour le statut de salarié. Sur le papier, pas de problème. Il faudra dire au revoir aux vacances scolaires et bien comprendre le concept des congés payés. Outre cela, le statut d’étudiant est plus avantageux si vous souhaitez multiplier les expériences professionnelles et donc découvrir plusieurs entreprises.

4 — Ne pas toucher un vrai salaire : malgré le statut de salarié et un rythme intense entre cours et entreprise, l’alternant ne touchera qu’un certain pourcentage du SMIC selon son âge. Il sera impossible pour lui de négocier sa rémunération.

revenus d’alternants par tranche en 2019 ©lalternant.fr

Alors, l’alternance est-elle un bon ou un mauvais plan ? À vous de nous le dire dans les commentaires.

Mickaël TOURÉ

À lire également :
– Wizbii, le réseau professionnel pour les jeunes
Les Bullshit jobs : trop d’emplois tue l’emploi


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *