Un an après sa mort, le souvenir de Paul Bocuse est toujours présent à Lyon. Outre sa position d’emblème de la ville, il était surtout un infatigable du travail.

Canette de Challans aux griottes et purée de patates douces, blanquette de veau à l’ancienne et ses quenelles de veau, ou encore volaille de Bresse rôtie, farfalles à l’encre de seiche, émulsion de poulpe : voici des recettes qui ont fait la renommée de Monsieur Paul.

Mais derrière cette popularité, cet emblème de Lyon, se cache un caractère bien trempé. Exigeant et rigoureux avec lui-même et ses apprentis, Paul Bocuse était avant tout un acharné du travail. Il était une image pour toutes les générations de cuisiniers, une illustration parfaite de la fameuse phrase : “le travail paye toujours”.

KROW by ISCPA vous raconte une véritable success story lyonnaise.

Cédric BONNEFOY

À lire aussi sur KROW by ISCPA :

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *